Nominations au Bureau de la sécurité des transports du Canada

Ottawa, Le 13 mars 2017 – Le gouvernement du Canada s’est engagé à suivre un processus de sélection ouvert, transparent et fondé sur le mérite pour les nominations par le gouverneur en conseil afin de servir les intérêts des Canadiens.

Conformément à cet engagement, l’honorable Karina Gould, ministre des Institutions démocratiques et ministre responsable du Bureau de la sécurité des transports du Canada, a annoncé aujourd’hui la nomination de Paul George Dittmann à titre de membre du Bureau de la sécurité des transports du Canada. Cette nomination, d’une période de quatre ans, sera en vigueur dès le 1er mai 2017. La ministre a aussi annoncé la renomination de Joseph Hincke pour une période de trois ans à compter du 9 avril 2017.

Ces nominations ont été faites selon l’approche rigoureuse que le gouvernement du Canada a adoptée en matière de nominations par le gouverneur en conseil. Cette démarche se fonde sur un processus de sélection ouvert, transparent et basé sur le mérite, lequel respecte le principe de parité hommes-femmes, et reflète la diversité canadienne.

Citation

« Félicitations à Paul George Dittmann pour sa nomination et à Joseph Hincke pour sa renomination au Bureau de la sécurité des transports. Leurs connaissances et leur expérience constitueront un atout précieux pour le BST dans l’exercice de son mandat visant à promouvoir la sécurité des transports maritime, ferroviaire et aérien, ainsi que du transport par pipeline, en procédant à des enquêtes indépendantes, en identifiant les lacunes en matière de sécurité, et en faisant des recommandations sur les moyens d'éliminer ou de réduire ces lacunes. »
— L’honorable Karina Gould, ministre des Institutions démocratiques

Faits saillants

  • Initié le 25 février 2016, le processus actuel pour les nominations par le gouverneur en conseil reflète le rôle fondamental que jouent, dans notre démocratie, les plus de mille cinq cents Canadiens qui servent au sein de commissions, de conseils, de sociétés d’État, d’agences et de tribunaux à travers le pays.
  • Pour inspirer la confiance du public à l'égard du déroulement des enquêtes sur les accidents de transport, le Bureau de la sécurité des transports (BST) doit être indépendant et libre de tout conflit d'intérêts lorsqu’il procède à des enquêtes relatives aux accidents, identifie les lacunes en matière de sécurité et formule des recommandations à cet égard.
  • À titre d’organisme indépendant, le BST doit rendre compte au Parlement par l'intermédiaire de la ministre des Institutions démocratiques à titre de présidente du Conseil privé de la Reine.

Liens connexes

Restez branchés

Suivez-nous sur Twitter et Facebook.

Contactez-nous

Pour de plus amples renseignements (médias seulement) :

Byrne Furlong
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Institutions démocratiques
613-943-1833

Relations avec les médias
Bureau du Conseil privé
613-957-5420